SOMMAIRE

INDEX


...

"... Suivez le fleuve, passez devant Scindia-ghat où de jeunes gymnastes en bandes-culottes s'entraînent, devant Manikarnika-ghat, l'endroit des services funéraires, où on peut acheter le feu sacré aux gardiens de la flamme, devant les cadavres flottants de vaches et de chiens, de malheureux pour qui on n'a pas acheté de feu sacré, devant des brahmanes sous des parasols de paille à Dasashwamedh-ghat, habillés de jaune safran et distribuant des bénédictions..."

Les enfants de minuit, Salman Rushdie

...

Varanasi, Bénarès, Kashi... Quel que soit son nom, la ville est la plus sacrée de l'Inde... la plus magique également... Les pèlerins s'y succèdent toute l'année afin d'accéder aux ghats - les marches de pierre qui descendent vers le Fleuve Sacré - et se baigner dans le Gange. Mourir à Varanasi permet d'échapper au cycle des réincarnations et bon nombre de familles viennent y brûler leurs morts sur les rives du fleuve.

...

 

 

 

 

 

La ville de Varanasi ne s'étend que sur une seule des rives du fleuve. Si le fleuve est assez bas, on peut se promener le long des ghats sur plus de 10 kilomètres et traverser la ville... Mais dès que le fleuve est en crue (mi-août), les ghats sont séparés et il faut emprunter les étroites ruelles parallèles au fleuve.

L'atmosphère bien spécifique qui règne dans la ville sacrée de Shiva en fait une cité très accueillante et appréciée par tous les touristes malgré l'omniprésence des crémations à proximité.

A quelques kilomètres, la ville de Sarnath, où le Bouddha fit son premier sermon dans le fameux parc aux cerfs...

 

...

HAUT

...


SOMMAIRE CARNETS DE ROUTES

CARTE

RETOUR